Jump to content
  • Sky
  • Blueberry
  • Slate
  • Blackcurrant
  • Watermelon
  • Strawberry
  • Orange
  • Banana
  • Apple
  • Emerald
  • Chocolate
  • Charcoal
Sign in to follow this  
baronis

Richiesta identificazione

Recommended Posts

baronis

Buona sera,

un amico mi chiede di postare questa richiesta di identificazione della moneta seguente.

Grazie in anticipo per qualsiasi contributo.

01a.jpg

01b.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

gigipaola2012

dovrebbe essere una celtica dei galli senoni detta a l'oiseau (l'uccellaccio).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

profausto

464678.m.jpgCARNUTES (Région de la Beauce)(IIe - Ier siècles avant J.-C.) Bronze “aux oiseaux et au serpent” N° v34_1272   
Date : Ier siècle avant J.-C.
Métal : bronze
Diamètre : 17,5mm
Axe des coins : 3h.
Poids : 3,5g.
Degré de rareté : R1
Etat de conservation : TTB+ Prix de départ : 350 €  Estimation : 500 €   
Prix réalisé : 360 €  Nombres d'offres : 2   Offre maximum : 650 €  
Commentaires sur l'état de conservation : Bronze sur un flan large et d’un style très inhabituel. Patine vert foncé. N° dans les ouvrages de référence : LT.6088  - DT.2582 var. - ABT.243  - Z.258  - Sch/L.764-767
Titulature avers : Anépigraphe.
Description avers : Tête à droite, la chevelure schématisée en quatre mèches ondulées qui encadrent le visage et aux extrémités triangulaires globulées, grènetis.
Titulature revers : Anépigraphe.
Description revers : Aigle attaquant un serpent à droite ; sous l'aigle, un alérion. L'aigle est accosté d'un pentagramme et d'une croisette bouletée ornée de globules.

Commentaire à propos de cet exemplaire : Le style de ce bronze est assez inhabituel. Alors que le revers est habituellement d'un style plutôt gras, avec de gros globules, cet exemplaire est d'un style beaucoup plus fin et l'aile de l'oiseau n'est pas fusionnée avec le grènetis.
Commentaires : Ce type est copié sur le bronze à l'aigle et au serpent LT 6077. Le buste est inspiré par le denier de Titus Claudius, frappé en 79 avant J.-C. (RRC 383/1 = RCV. 310). Ce monnayage est bien attesté pour les Carnutes et il est antérieur à la Guerre des Gaules. Muret et Chabouillet font remarquer en 1889 que ces bronzes furent trouvés à Brionne (Eure), au nombre de plusieurs centaines, mélangés avec des PIXTILOS.
Historique : Les Carnutes étaient l'un des peuples les plus importants et les plus puissants de la Gaule indépendante. Leur territoire s'étendait entre Loire et Seine sur l'Orléanais, le Blésois et le pays chartrain jusqu'à Mantes, c'est-à-dire la plus grande partie des départements actuels du Loiret, du Loir-et-Cher et de l'Eure-et-Loir et une partie des Yvelines. Leur centre économique était situé à Genabum (Orléans), mais leur principal oppidum semble avoir été Autricum (Chartres). Ils auraient participé à l'expédition légendaire de Bellovèse jusqu'en Italie. Ils formaient le centre géographique de la Gaule et, bien avant le début de la Guerre des Gaules, les marchands romains connaissaient le chemin de Genabum (Orléans), alors un grand centre commercial. Les Carnutes étaient aussi réputés pour leur forêt où se tenait l'assemblée annuelle des Druides. Au début de la Guerre, César avait hiverné chez les Carnutes en 57 avant J.-C. et leur avait imposé comme roi Tasgetios, qui est assassiné en 54 avant J.-C. L'année suivante, ils se soumettent mais au début de 52 avant J.-C., ils sont peut-être à l'origine de la révolte qui va soulever l'ensemble de la Gaule. Il est possible que les conjurés se soient retrouvés au cours d'une assemblée druidique. Les Carnutes massacrèrent les colons et les marchands romains de Genabum (Orléans) sous la conduite de Cotuatos et de Conconnétodumnos. César vint assiéger la ville qu'il prit, pilla et incendia, marquant le début des hostilités. Les Carnutes fournirent ensuite un contingent de douze mille hommes à l'armée de secours afin de dégager Alésia. Après la chute de Vercingétorix, l'année suivante, les Romains effectuèrent une nouvelle campagne de pacification et César punit les assassins de l'année précédente. César (BG. II. 35 ; V, 25, 29, 56 ; VI, 2-4, 13, 44 ; VII. 2, 3, 11, 75 ; VIII. 4, 5, 31, 38, 46). Strabon (G. IV, 2, 3) ; Tite-Live (HR. V, 34). Ptolémée (G. II, 8). Kruta : 68, 187, 334.


 

Share this post


Link to post
Share on other sites

profausto

non entro nel merito della genuinità della moneta - mancando anche dei dati ponderali - ti consiglio di  farla vedere "de visu"

Share this post


Link to post
Share on other sites

baronis

Voglio ringraziare l'amico "profausto" per il su tempo e per la dettagliatissima e puntuale delucidazione, come sempre del resto.

Davvero Grazie Mille!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

Lamoneta.it

La più grande comunità online di numismatica e monete. Studiosi, collezionisti e semplici appassionati si scambiano informazioni e consigli sul fantastico mondo della numismatica.

Hai bisogno di aiuto?

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue., dei Terms of Use e della Privacy Policy.